Interview de Myriam Leblois réalisée en janvier 2014

 
     
Myriam Leblois est responsable des techniciennes de surface au sein du Centre Hospitalier EPICURA pour le site de ATH. Elle collabore régulièrement avec la MireWapi pour le recrutement de ses ouvrières.
 
             
     

Pouvez-vous vous pr√©senter et expliquer quel est votre r√īle dans votre entreprise¬†?
Je suis responsable des techniciennes de surface au sein d’EPICURA au, niveau du site de ATH, je suis secondée par deux brigadières.

Collaborez-vous souvent avec la MireWapi pour embaucher des personnes ?
Nous collaborons avec la MireWapi depuis plusieurs années. Et cela nous a permis, après les stages, d’engager des personnes motivées.

Combien de personnes avez-vous déjà engagées par le biais de la MireWapi ?
5 personnes sont réellement actives actuellement au sein d'EPICURA. D'autres ouvrières ont été engagées pour faire des remplacements et elles reviennent de temps à autre. Il y en a aussi quelques autres qui ont trouvé un travail plus attractif ou avec un temps de travail plus conséquent.

Pourquoi avoir choisi de collaborer avec la MireWapi ?
Les candidates sont mises en apprentissage gr√Ęce √† la formation altern√©e et elles ont donc d√©j√† une bonne base th√©orique. Cela facilite l‚Äôint√©gration au sein de l‚Äô√©quipe en place. La formation pratique est alors plus efficace.

Quelles sont vos critères de recrutement ?
Il faut une bonne autonomie, savoir g√©rer les t√Ęches et savoir prendre un minimum d‚Äôinitiatives pour la bonne organisation du travail.

 

Etes-vous satisfaite des services proposés par la MireWapi ?
Oui. Les contacts sont pris en temps et en heure. Il y a un bon suivi des stagiaires et une bonne écoute de nos besoins.

 

Selon vous, quels seraient les points positifs et les points négatifs de la MireWapi ?
Pour ma part, nous avons toujours eu une très bonne collaboration. Et jusque là, je n’y vois que du positif.

Néanmoins, au niveau du recrutement, ou de la formation, il faudrait insister sur l’autonomie et l’initiative.

Comment trouvez-vous le suivi du nouveau travailleur en
entreprise ?  Le suivi post-emploi ?

Il y a toujours un contact √† chaque √©tape. Avant, pendant et apr√®s l'engagement. Le suivi post-emploi est important pour s‚Äôassurer que la personne corresponde toujours √† nos attentes mais aussi pour nous, employeurs, dans le cas o√Ļ nous rencontrons un quelconque souci.

 

Si vous deviez réengager de nouvelles personnes, feriez-vous  à nouveau appel à la MireWapi?
Oui, depuis des années, nous avons quand même pu obtenir de bons éléments.


 

 
             

 

 

         
      Success Stories